Nous créons des occasions de partage et des espaces créatifs propices à nourrir les passions. En appuyant le déploiement d’activités parascolaires culturelles et en outillant les intervenants socioculturels en milieu scolaire, nous contribuons au développement global et au plein potentiel des élèves du secondaire.

24/06/2024, https://www.aclam.ca/secondaireenspectacle/a-propos/reglements/

Règlements généraux de Secondaire en spectacle

Toute personne ne respectant pas les règlements du programme se verra attribuer une sanction, pouvant aller jusqu’à la disqualification.

1. Admissibilité

1.1 Les élèves participants doivent être inscrits dans une école secondaire adhérente au programme.

1.2 Tous les participants à un numéro doivent être inscrits à la même école secondaire.

1.3 Chaque participant doit remplir et signer une fiche d’inscription.

1.4 Les participants peuvent présenter plus d’un numéro lors des finales locales, régionales et lors du Rendez-vous panquébécois.

1.5 Une école participante peut permettre qu’un numéro ne respectant pas l’ensemble des règlements soit présenté lors de la finale locale (hors-concours). Un tel numéro ne peut pas être jugé, annulant toute chance pour les participants de remporter un prix, de concourir lors des finales régionales et de participer au Rendez-vous panquébécois.

1.6 Une région peut établir un nombre maximal de participants par numéro. Il est de la responsabilité du participant et de l’intervenant de vérifier si un tel règlement est en vigueur.

  • Abitibi-Témiscamingue et Bas-Saint-Laurent : 12 participants par numéro.
  • Côte-Nord : 10 participants par numéro

1.7 Au moment de l’inscription, chaque participant a la responsabilité de s’assurer de sa disponibilité pour toutes les étapes du programme au cas où son numéro serait sélectionné par le jury.

1.8 Pour chaque numéro présenté, un devis technique doit être dûment rempli dans les délais requis.

1.9 Un numéro présenté dans le cadre de Secondaire en spectacle doit tout d’abord respecter le code de vie de l’école. De plus, sont exclus les numéros nécessitant l’utilisation d’eau, de feu, d’un animal ou de toute chose présentant un risque pour les personnes ou les infrastructures. Sont également exclus les numéros utilisant des objets, symboles, messages ou comportements avec l’intention d’être vulgaires, haineux ou violents.

1.10 Il est de la responsabilité des participants de s’assurer que leur numéro soit compatible avec les installations et les équipements disponibles lors des trois étapes du programme.

2. Contenu

2.1 L’entièreté du numéro présenté doit être une création ou une adaptation du ou des participants exclusivement. La prestation ne doit pas être créée ou soutenue de façon continue par un adulte ou un professionnel.

Esprit derrière ce règlement : L’idée de départ est que le jeune participant soit intégralement aux commandes de sa création ou de son adaptation. Si on parle d’un ou deux commentaires constructifs ou de quelques conseils, alors oui, un avis externe est permis, mais ne doit pas se répéter de façon continue dans la fréquence ou la durée (ex : pratiquer son numéro en cours de chant ou à l’école de danse) en vertu de ce règlement.

2.2 Le numéro ne doit pas impliquer quelqu’un du public, à moins que cette personne ne soit inscrite comme participant dans le numéro. La seule exception concerne les numéros de magie, où il est possible d’inviter quelqu’un du public à monter sur scène afin d’assister le magicien ou de valider les objets utilisés par le magicien. Il est cependant recommandé, selon la complexité du numéro, de choisir des personnes à l’avance.

2.3 Les décors et accessoires utilisés pour chacun des numéros doivent être faciles à transporter et se conformer aux normes reconnues des salles de spectacle.

2.4 Le numéro gagnant de la finale locale doit être présenté de la même façon lors de la finale régionale et lors du Rendez-vous panquébécois. Aucun participant ou instrument ne peut être ajouté, enlevé ou remplacé, sauf en cas de force majeure, tel qu’en cas de maladie grave, d’accident ou de décès d’un proche. La pratique d’une autre activité culturelle ou sportive n’est pas considérée comme un cas de force majeure.

2.5 Sont exclues du programme Secondaire en spectacle toutes les disciplines sportives reconnues par le Réseau du sport étudiant du Québec (ex. : cheerleading).

2.6 Pour un numéro dans la discipline musique, toutes catégories confondues, la trame sonore doit être exempte de voix, de retours vocaux (back vocals) et d’instruments joués sur scène, à moins que ceux-ci aient été préenregistrés par le ou les participants.

3. Langue

3.1 Tous les numéros présentés doivent être francophones. Les numéros ne respectant pas ce critère seront automatiquement disqualifiés. Un numéro est considéré comme étant francophone lorsqu’au moins 85 % des mots chantés ou cités sur scène sont en français. Le ratio est calculé en fonction du nombre de mots et non pas en fonction du temps.

3.2 La trame sonore d’un numéro doit respecter le ratio de 85 % de contenu francophone, sans quoi une pénalité de 15 % sera attribuée. Le ratio est calculé en fonction du nombre de mots et non pas en fonction du temps.

3.3 Les supports visuels d’un numéro (PowerPoint, vidéo, éléments de décor, etc.) doivent respecter le ratio de 85 % de contenu francophone, sans quoi une pénalité de 15 % sera attribuée. Le ratio est calculé en fonction du nombre de mots et non pas en fonction du temps.

3.4 Il est permis pour les élèves issus d’une des onze (11) nations du Québec : Abénaquis, Algonquins (Anishinabe), Attikameks, Cris (Eeyou), Hurons-Wendats, Innus, Inuit, Wolastoqiyik (Malécites), Micmacs, Mohawks (Kanien’kehà:ka), Naskapis de présenter un numéro dans sa langue maternelle. Si tel est le cas, les mêmes conditions énumérées plus haut s’appliquent : les numéros doivent comprendre 85 % de contenu dans leur langue maternelle, que ce soit les mots cités sur scène ou la trame sonore ou tous les supports audiovisuels.

3.5 Pour les numéros présentés en langue autochtone, il est demandé qu’une traduction du texte présenté sur scène soit remise au jury avant la tenue du spectacle.

4. Durée

4.1 Un numéro est une prestation continue sans coupure dans le temps. Il n’est donc pas possible de présenter plusieurs oeuvres n’ayant aucun lien entre elles.

4.2 Le numéro ne doit pas excéder la durée maximale de sept minutes. Le chronométrage commence quand le numéro débute, c’est-à-dire dès la perception du premier son ou du premier mouvement.

4.3 Les réactions du public pendant le numéro, telles que les rires et les applaudissements, sont considérées dans le calcul de la durée du numéro.

4.4 En cas de problème technique hors du contrôle du participant, le responsable du spectacle peut autoriser que le numéro soit repris du début.

4.5 Le responsable du jury peut permettre une correction au calcul de la durée du numéro dans le cas d’un problème technique majeur étant hors de la responsabilité des participants.

5. Encadrement

5.1 Un adulte responsable (intervenant, enseignant, accompagnateur, etc.) doit assurer l’encadrement des participants pendant toute la durée des événements de Secondaire en spectacle.

5.2 L’adulte responsable du numéro doit se référer au directeur technique ou au directeur artistique pour régler toute question litigieuse au sujet du devis technique.

5.3 L’adulte responsable du numéro doit se référer au coordonnateur régional de Secondaire en spectacle pour régler toute question litigieuse portant sur l’application du programme, des valeurs et des règlements.

Règlements spécifiques à l'animation

  • Les animations doivent se dérouler pendant les transitions techniques, c’est-à-dire pendant les changements de décors et d’instruments effectués par les techniciens.
  • La durée des animations est de 30 à 90 secondes, sauf si la transition technique nécessite une intervention plus longue de la part des animateurs.
  • Les équipes d’animation désirant participer au Rendez-vous panquébécois doivent être composées d’un maximum de quatre animateurs. Pour les autres équipes qui ne souhaitent pas participer à cet événement, le nombre d’animateurs par équipe est à la discrétion des régions et des écoles participantes.
  • Le processus de sélection des équipes d’animation pour les finales régionales et le Rendez-vous panquébécois est spécifique à chaque région.
  • Conformément aux règlements 2.1 et 2.2, le processus créatif ne doit pas être influencé par un adulte, un professionnel ou résulter d’un cours. De plus, il ne doit pas impliquer des personnes du public, à moins que celles-ci ne soient inscrites comme participants dans le numéro.

Spécifiques au Rendez-vous Panquébécois :

  • Les trames sonores, les vidéos et les décors ne sont pas autorisés.
  • L’utilisation de costumes et de petits accessoires est permise.
  • Les animateurs sont responsables de transporter leurs propres accessoires sur scène. En aucun cas, les techniciens ne doivent être sollicités pour la mise en scène.
  • Seulement 3 à 4 numéros d’animation seront sélectionnés et seront améliorés/retravaillées par l’équipe du RVPQ.

Règlements du Rendez-vous panquébécois

Quelques définitions :

  • ACLAM : L’équipe responsable du programme provincial Secondaire en spectacle
  • Chef de délégation : Coordonnateur régional du programme Secondaire en spectacle. Le coordonnateur est un employé d’une Unité régionale de loisir et de sport.
  • Accompagnateurs : Ce sont les personnes désignées pour accompagner la délégation lors de l’événement. Ils peuvent être des enseignants, des intervenants en loisir, des parents, etc., et sont désignés soit par l’école, soit par la région selon les accords convenus.
  • Comité organisateur : Le comité responsable de l’organisation de l’événement du Rendez-vous Panquébécois, qui regroupe des employés de divers secteurs tels que les écoles, la municipalité, l’URLS, etc.

LISTE DES RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES AUX JEUNES

  • J’ai lu les règlements du RVPQ et la liste des délits graves.
  • Je dois porter ma carte d’accréditation en tout temps.
  • Je dois suivre l’horaire de ma carte d’accréditation.
  • Je suis ponctuel, l’heure sur ma carte est l’heure de départ pour les activités et formations
  • Je dois penser à apporter mon matériel pour les formations et activités.
  • Je dois respecter toutes les règles sous peine de sanctions : si je ne peux pas le faire à mon école, je ne peux pas le faire ici.
  • Pour les réseaux #rvpq2024 ou #secondaireenspectacle
  • Je remercie les bénévoles et le comité du RVPQ
  • J’ai rempli le questionnaire d’appréciation
  • J’ai du plaisir!

Tous les participants au RVPQ doivent avoir lu les règlements, la liste des délits graves et des sanctions avant leur séjour. Ceux-ci se retrouvent dans le guide du participant et sur le site Internet de Secondaire en spectacle.

Il est strictement interdit de fumer sur les lieux intérieurs et extérieurs exploités dans le cadre du RVPQ, comme indiqué dans la loi concernant la lutte contre le tabagisme.

Il est interdit de changer de dortoir pendant la nuit sans motif raisonnable. L’adulte accompagnateur et le chef de délégation doivent autoriser le changement de dortoir.

Le code vestimentaire en vigueur est le même que celui de l’école du participant. C’est à l’accompagnateur de juger si l’habillement de ses participants est convenable.

Le RVPQ n’est pas responsable des vols, pertes, dommages et autres incidents concernant les effets personnels des membres des délégations lors de leur séjour.

LISTE DES DÉLITS GRAVES

Sont interdits sur les sites du RVPQ et dans le cadre des événements entourant le RVPQ :

  • La possession, la distribution, la vente, le recel ou la consommation de drogues.
  • La possession, la distribution, la vente, le recel ou la consommation d’alcool.
  • L’intimidation et la violence verbale et physique.
  • Le vandalisme, le vol ou autres infractions.
  • L’agression ou le harcèlement sexuel.

Toute autre infraction mettant en cause la sécurité et l’intégrité d’une autre personne.

PROCÉDURE EN CAS DE DÉLITS GRAVES

Tout adulte témoin d’un délit grave doit se référer au centre de coordination ou à l’un des bénévoles qui doit :

  • Demander la carte d’accréditation du participant.
  • Amener le participant au centre de coordination.
  • Aviser le chef de délégation concerné.
  • Aviser la direction d’ACLAM et la direction du RVPQ.
  • Aviser l’accompagnateur du participant.
  • Aviser le parent ou le tuteur, si nécessaire.
  • Remplir un rapport d’incident.
  • Procéder aux sanctions, si nécessaire.

SANCTION EN CAS DE DÉLITS GRAVES

Le retrait des activités pour la durée restante de l’événement : le chef de délégation et l’accompagnateur du participant seront responsables de la supervision du participant concerné pour le reste de la durée des activités du RVPQ. Un local pourra être mis à leur disposition.

L’expulsion : advenant une infraction majeure aux règlements, le CO, de concert avec ACLAM, imposera des sanctions qui pourront entraîner des pénalités pour l’ensemble de la délégation ainsi que l’expulsion du participant.

Aviser le service de police : selon la gravité de la situation, le CO devra procéder comme la loi le prévoit en avisant les instances concernées.

AUTRES RÈGLEMENTS

La date limite d’inscription est approximativement un mois avant l’événement. Cette date est communiquée aux participants par le responsable de SES de l’école ou par le chef de délégation.

Les frais d’inscription au RVPQ ne sont pas remboursables, une fois la date limite des inscriptions passée, sauf dans les cas de forces majeures. Les cas de forces majeures sont:

  • Blessure du participant rendant impossible la réalisation du numéro;
  • Maladie grave ou contagieuse du participant;
  • Hospitalisation du participant lors du RVPQ ou dans la semaine précédant le RVPQ;
  • Mortalité dans la famille immédiate – parents, sœur, frère ou grands-parents;
  • La tenue d’une épreuve ministérielle impossible à déplacer.

Dans un cas exceptionnel de forces majeures, un participant peut arriver après la cérémonie d’ouverture ou quitter avant la fin du RVPQ. La présence du participant est toutefois requise pour au moins 80 % des activités du RVPQ, sans quoi, il ne pourra participer à l’événement. Une demande de dérogation doit être préalablement adressée et approuvée par ACLAM avant la fin des inscriptions.

Le participant qui doit quitter le RVPQ avant la fin des activités doit faire signer une feuille de transfert de responsabilité par son parent ou par son tuteur ainsi que par son accompagnateur. La feuille doit être remise à son chef de délégation. Cette feuille est disponible au centre de coordination lors de l’événement.

Il est obligatoire, pour tous, de porter la carte d’accréditation en tout temps pendant son séjour pour accéder aux différents sites d’activités.

Les participants doivent respecter le choix et l’horaire des activités inscrites sur leur carte d’accréditation. Ils doivent également respecter les heures spécifiques des départs d’autobus, l’horaire des douches et les couvre-feux.

Les participants ont la responsabilité d’apporter le matériel demandé dans le guide du participant pour les formations et les activités touristiques, lorsque précisé.

Les frais d’inscription diffèrent d’une région à une autre, certaines régions proposent des prestations supplémentaires telles que le transport ou des équipements (ex. un chandail). La fixation du montant est à la discrétion de chaque région.

Message aux responsables de SES dans les écoles

Pour des raisons écologiques et par souci de toujours rendre disponible une version à jour des informations relatives au programme Secondaire en spectacle, nous avons choisi de remplacer le guide de référence en format papier et PDF par la section «À propos de SES» de notre site web. #réduisonsnotreempreinteécologique #sauvonslaplanète :)